MODE OPERATOIRE


Pour consulter les goguettes chantées au Limonaire, selectionnez-les dans la partie de droite ARCHIVES DU BLOG.


Pour ajouter une goguette: Cliquez ici pour les explications pour ajouter une goguette

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

lundi 11 octobre 2010

Le petit joueur de pipeau

Chanté le : 11 octobre 2010
Auteur de la chanson originale: Brassens
Titre original: Le petit joueur de flûteau
Goguettier: Oscar
Texte de la goguette: Le petit joueur de pipeau

Le petit joueur de pipeau
Menait la musique archi-faux
En mélomane sans pareil
Le bon peuple fit sourde oreille
Aux fausses-notes et aux couacs
Il applaudit et puis quoique
Tentèrent en vain les autres camps
Le bon peuple adora le boucan
Du petit joueur de pipeau
Et le coiffa d’un grand chapeau

Dès qu’il fut nommé chef d’orchestre
Le pipoteur mit sous séquestre
Les meilleurs instruments anciens
Et tant pis pour les musiciens
Dès lors pour complaire au barde
On joua de la guimbarde
Des crécelles et du mirliton
Sur tous les modes et dans tous les tons
Et pour faire chorus au scandale
En beuglant l’hymne national

Baguette en main le pipoteur
Ressemble un ventilateur
A grands tours de bras dirigé
L’orchestre de France a changé
Ce ne sont que grosses caisses
Cacophonie pataquès
Pour parfaire un peu mieux le boxon
L’agité fit crever le basson
Et pousser La garde sur scène
Des chansons de caserne obscènes

Pour inviter les beurs au bal
On brailla sur un air tribal
Si tu n’es pas jouasse mon cher
On va te jouer du karcher
Tant pis si les cloches à Rome
S’accordent au violon des Roms
Le violon on en fait notre affaire
En France on fait grincer le fer
Des verrous et vrombir les moteurs
Dans une symphonie de charters

Dans le sérail à l’Opéra
On ne voit plus de petits rats
Le rupin est la bête en cour
Au son du pipeau ils accourent
Peu importent les beaux arts
On peut bien tuer Mozart
Tant que l’orgue de barbarie
Tourne bien ces grosses bêtes rient
Tant que l’orgue joue en sourdine
Les rupins s’amusent et badinent

En dépit du bon majordome
Qui fit pour la France œuvre d’homme
Révélant sur mini-cassette
Le vrai bal où va la Jet-set
Au milieu du grand tumulte
Le scandale et les insultes
Ajoutèrent à l’affreux chahut
Leurs notes et le tohu-bohu
S’enfla des tambours vénéneux
Et vive la fête à neu-neu !

Désormais que le tocsin sonne
Il ne se trouve plus personne
Pour assumer d’avoir voté
Pour l’homme qui nous a pipeautés
Ceux qui écoutaient aux urnes
Moins leurs oreilles que leurs burnes
Ceux qui se disaient virtuoses
Et crachaient sur la partition rose
Tout ce peuple qui remuait
La merde est devenu muet

On a beau dire à la goguette
Il fait chier avec sa baguette
Si vraiment la France en a marre
Du fauteur de grand tintamarre
Pour l’amour de la musique
Guérissons ces amnésiques
Ces bons Français qui le choisirent
Pour d’inavouables désirs
Quitte à faire porter le chapeau
Au petit joueur de pipeau

1 commentaire:

  1. Your blog looks nice, even so it would be far better if you’ll be able to use lighter colors too as a professional design. This will make sure that a lot more readers come to check it out.Informative post by the way!

    generic nolvadex

    RépondreSupprimer